Gros gros coup de cœur pour ce manga.
.
« Sahara, le samouraï aux fleurs » de Yûsaku Shibata. Editions nobi nobi !
.
La Terre est recouverte de sable, la Grande Guerre a ravagé les sols et les humains. Il ne reste de cette catastrophe que des Soldtats automates, des robots guerriers qui détruisent tout sur leur passage.
Samouraï atypique, Sanjurô Sahara parcours le monde seul, affrontant les Soldtats à l’aide d’un sabre qui peut prendre la forme de différentes plantes et fleurs.
Un jour, Sanjurô fait la connaissance de Yae qui possède un tube contenant une fleur de cerisier. Elle veut rejoindre la vallée de l’Arbre-monde, persuadée que ce lieu a été épargné par le sable et que la vie peut y renaître. Le samouraï décide d’accompagner et de protéger la jeune fille dans son périple.
Un seul tome pour ce manga, savourez ce très beau récit, cette belle aventure.
Le point de départ c’est la guerre, l’anéantissement du monde… A première vue ça ne respire pas le bonheur et on en a plutôt besoin en ce moment. Ne vous arrêtez surtout pas à ça !
Oui il y a un côté grave dans cette histoire, mais ce qui ressort davantage, ce sont deux héros plein de vie, d’espoir, drôles et courageux. C’est une quête qui vous coupera le souffle, des combats, de l’amitié et la force de la famille.
Un récit très rythmé. L’action est entrecoupée d’explications sur le passé de la Terre et de nos héros, et des notes d’humour très sympas ! Le samouraï est sujet à des crises d’éternuements à cause du pollen.
Ajoutez à cela des illustrations fines et détaillées de ce monde, les machines, la nature, les villes. Cela nous plonge dans un imaginaire époustouflant. Ce manga est une pause de bonheur dans ce monde de brut.

 

X